Il se trouve que j’ai été présent à double titre : le premier en tant que lauréat de l’institut des Hautes Etudes de Management de Casabanca (HEM) et le second en tant que Secrétaire Général de l’association BADIYATI pour le parrainage d’enfants en milieu rural.

Ainsi, dès que Monsieur le ministre a donné la parole à l’audience, on a eu droit à des interventions de tous les genres : critiques, remarques, publicités et biensur quelques hors sujet.

Grossomodo, l’idée est d’inviter les BDE des grandes écoles à créer une association commune pour le développement social. Le nom de ce projet est : Réseau Etudiants Solidaires.

De mon coté, dès que M. le Ministre a voulu venter la réussite de l’opération de distribution de cartables organisée par son ministère en septembre 2004, je n’ai pas pu m’abstenir de partager mon expérience dans ce domaine avec l’association BADIYATI. Autrement dit, je n’ai pas pu me retenir sans l’interrompre. C’est en effet ce que j’ai fais, j’ai demandé la parole et j’ai commencé à déballer tout ce que j’ai vécu à travers l’association BADIYATI durant l’année scolaire 2004-2005 en plongeant l’auditoire dans un bain émotionnel. J’ai parlé d’un cas flagrant à mon sens, celui de la distribution des cartables à Sidi Rahal, et j’ai dis que la distribution a été faite n’importe comment et malheureusement à n’importe qui…alors que, à quelques rues de là, deux petites filles de 7 et 8 ans ont quitté l’école parce que leur père n’avait pas l’argent pour leur acheter le cartable, les fournitures et leur payer le transport scolaire. J’ai également raconté le cas d’un élève qui partait pied nu à l’école et j’ai expliqué à l’audience que la distribution devrait donc se faire selon certains critères. Pour conclure, sans faire de publicité, j’ai parlé des actions que nous avons entreprises dans le cadre de l’association et des enfants que nous avons "sauvés".

A peine j’ai terminé mon intervention, j’ai eu droit à un tonnerre d’applaudissement et tout de suite après j’ai reçu un petit mot de l’assistante du Ministre : "Merci de noter vos coordonnées pour M. le Ministre". Sympa ! (Je dédie ce moment à Mohamad LAROUSSI, peut être que ça l’inspirerai pour son prochain livre!)

Bref, après avoir parlé longuement du projet "Réseau Etudiants Solidaire" nous avons réfléchi à l’organisation de cette association, nous avons réussi à mettre en place un certain nombre d’idées et d’actions à prendre en considération et nous avons fixé la date de la prochaine réunion.

Après cette table ronde que je qualifierai de prometteuse, nous avons eu un cocktail durant lequel j’ai échangé quelques mots avec M. le Ministre. Cette fois ci, pas pour parler de l’association mais pour parler des BLOGS :). Autrement dit, j’ai invité M. le Ministre à être le premier Ministre sur la BLOGOMA. Il a beaucoup apprécié mon invitation et il m’a laissé ses coordonnées.

Pour conclure, j’avais beaucoup de respects pour Pr. Abderrahim HAROUCHI et pour ses réalisations dans le monde caritatif. Aujourd’hui, je le respecte encore plus et j’espère qu’on aura l’occasion de travailler ensemble pour le développement de notre heureux pays.

Quelques Photos Souvenirs